Sera-t-il encore longtemps légal de ne pas porter de bracelet connecté ?

Est-ce aux assureurs de nous dire ce qu’il faut manger, faire ou fumer ? Non, c’est au Parlement », insiste Lars Gatschke, porte-parole d’une grande association allemande de consommateurs. « Par ailleurs, il existe un droit : celui de ne pas se comporter sainement »

Source : Une assurance moins chère grâce au sport ou au bio – Le Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *